samedi 24 mars 2018

Ma République est morte

Plus la peine de tenter une réanimation, c'est juste fini…

La démocratie est déjà morte l'année dernière : quand 20% de la population décide pour 100% des gens, il y a un problème.

Mais aujourd'hui, c'est bien plus grave : la République vient juste de mourir.

Des étudiants tabassés

Non, nous ne sommes pas en Italie dans les années 30. Nous ne sommes pas en Turquie. Nous ne sommes pas en Chine, ni en Corée du Nord. Nous sommes bien en France, vous êtes bien en 2018.

Des gens qui se font tabassés, il y en a tous les jours. Des cagoulés qui s'en prennent à des étudiants, c'est moins fréquent mais ça arrive probablement aussi…

C'est déjà assez dérangeant et perturbant en soi. Mais là, ça va beaucoup plus loin. Des étudiants se font tabasser dans leur propre université.

Par des gens cagoulés.

Par des gens armés.

Sous les yeux des vigiles.

Avec la complicité de l'administration.

La Police refuse d'intervenir.

Les médias s'en foutent.

Notre République vient juste de mourir. Sous nos yeux.

La complicité de l'administration

C'est probablement ce qu'il y a de plus insoutenable et de plus insupportable. Dix individus cagoulés qui ont été introduits par l'administration, par le Doyen, pour aller casser la gueule à des étudiants qui n'avaient rien demandé.

Des étudiants trahis par leur administration. La même dont le rôle est quand même de les éduquer et des les protéger. Les voilà bien éduqués : ferme ta gueule ou on t'envoie nos skin-heads ; file droit ou on t'envoie à l'hosto.

Ce n'est même plus de l'indignation. C'est du dégoût. Et le Doyen de rajouter qu'en substance, il s'en tape. Pour lui tout va bien.

Les médias s'en foutent

Tout le monde a été occupé avec d'autres choses aujourd'hui. Apparemment, des étudiants qui se font éclater la tronche avec des morceaux de bois par des individus cagoulés au sein d'une université avec la complicité, ça ne mérite pas un entre-filet dans le 20h.

Et pire, ce n'est même pas un fait divers. Un Doyen universitaire qui utilise des méthodes fascistes pour mater ses étudiants et nos chers représentants des médias trouvent que ça ne mérite pas la une. Que ça ne mérite même pas d'être montré ou reporté. Nan, on va aller demander au Doyen complice ce qu'il en pense. Ça, c'est la bonne chose à faire.

Voilà, notre République est morte

La Police ne protège pas la population, elle la terrorise.

Les méthodes fascistes se multiplient.

Les médias ne couvrent que ce qui fait l'intérêt des puissants et plus ce qui est important.

On laisse des étudiants se faire tabasser. Pire, on prémédite le passage à tabac. Et on aide les fachos à taper sur les victimes.

Il n'y aura pas de justice

Pendant que des innocents sont à l'hôpital, les mecs encagoulés n'ont pas été arrêtés.

Ils ne le seront pas. Jamais personne n'ira les chercher.

Le Doyen ne sera pas inquiété. On arrivera jamais à prouver qu'il a aidé les encagoulés.

Il n'y aura pas de justice. Les méchants ne seront jamais punis. Les coupables ne feront jamais face à leurs responsabilités. Il ne se passera rien.

Ça commence comme ça

Les casseurs devraient déjà être en garde à vue. Ils devraient déjà être identifiés.

Tu te balades dans la rue avec une cagoule, tu tiens pas 5 minutes. Mais des mecs qui rentrent dans un lieu public avec des bâtons et des cagoules, aucun problème on les laisse faire, ils vont nous débarasser des gêneurs. On va même les aider.

Comment le journaliste qui a interrogé le doyen a fait pour ne pas lui sauter à la gorge ? Comment un individu normal peut se retrouver en face d'un déchet de l'humanité de ce type, d'un traître aux gens qu'il doit protéger, d'un fasciste de la sorte et ne rien faire ? Ne rien tenter ? Se retenir de lui coller son poing dans la figure ? Même simplement par réflexe ?

D'abord les doyens font tabasser leurs étudiants et après, c'est les médecins qui gazent leurs patients… Parce que c'est toujours comme ça que ça commence…

T'es marrant, on fait quoi ?

On crie. On pleure. On s'indigne. On hurle. On n'essaie pas de comprendre parce que très rapidement, on a compris : des étudiants innoncents se font tabasser par des mecs encagoulés au sein de leur université avec la complicité de l'administration.

Cette simple phrase est déjà surréaliste. Aucune personne saine d'esprit ne devrait dire cette phrase dans un pays civilisé, dans une République, dans une Démocratie, en 2018.

Alors, on fait quoi ? Moi, j'écris. Parce que c'est tout ce que je sais faire. Parce que c'est cathartique. Parce que j'avais besoin d'exprimer mon indignation, mon dégoût, ma colère et mon impuissance.

Et on entre en résistance. Parce que, ça y est, notre République vient de mourir. L'état de droit vient de mourir. Quand les gens qui préméditent ce genre d'actes ne sont pas punis et que cela ne fait réagir personne, c'est que la partie est terminée.

Aux armes, Citoyen.

mercredi 4 janvier 2017

uBlock Origin : ne plus filtrer Piwik

Parce qu'autant je chie allègrement sur Google Analytics, autant Piwik, c'est le bien (y)

Lire la suite

lundi 26 décembre 2016

Z-Push, IMAP, sexe et NextCloud

Peut-être pas de sexe finalement, vous n'avez pas été très sage cette année…

Plus sérieusement, je n'ai vu que très peu de ressources en français sur ce sujet, alors que je pense que c'est plutôt utile et rigolo à faire.

Lire la suite

lundi 15 février 2016

Microsoft, je te chie dans la bouche

Tu es le SIDA de l'Internet et j'ai envie de t'enculer le cerveau…

Lire la suite

lundi 28 septembre 2015

mdadm + LVM + ext4 vers BTRFS sans larme

Mais avec un paquet de lubrifiant quand même…

Lire la suite

lundi 2 février 2015

OpenWRT et dhcp6c : la méthode Barrier Breaker

Parce que les tutos obsolètes, ça commence à bien faire !

Lire la suite

vendredi 22 août 2014

Passerelles VPN redondantes avec OpenBSD et BIRD

vpn_redondant_2_operateurs.png

BIRD, c'est bon, mangez-en !

Lire la suite

vendredi 12 juillet 2013

OpenBSD en lecture seule

Parce que de temps en temps, il faut savoir fermer sa gueule…

Lire la suite

vendredi 15 février 2013

DNSSEC : méthode BIND9.9

Nan, parce que la précédente méthode, c'était vraiment _hardcore_

Lire la suite

vendredi 5 octobre 2012

Fabriquer un lecteur de carte mémoire Nintendo 64 (4)

Pour quelques lignes de C de plus…

Lire la suite

vendredi 21 septembre 2012

Fabriquer un lecteur de carte mémoire Nintendo 64 (3)

J'avais jamais vu autant de bits d'un coup…

Oui, je sais, elle est facile.

Lire la suite

vendredi 14 septembre 2012

nginx : ne pas faire de la merde avec PHP

Du pain, du vin, du PHP

Le gars dans la pub là

Lire la suite

vendredi 31 août 2012

Fabriquer un lecteur de carte mémoire Nintendo 64 (2)

Schéma de branchement de la manette N64

Les spécifs un peu détaillés du bordel

Lire la suite

vendredi 24 août 2012

Fabriquer un lecteur de carte mémoire Nintendo 64 (1)

Diantre, mais pourquoi fabriquer une merde pareille ?

Lire la suite

mercredi 9 mai 2012

Dépucelage DNSSEC (2)

Parce qu'il y a des moments où il faut aller péter des culs !

Lire la suite

vendredi 13 janvier 2012

Mes deux centimes : créer des adresses « génériques » avec Postfix

Parce que les adresses normales, c'est pas assez 2.0

Lire la suite

dimanche 4 décembre 2011

Dépucelage DNSSEC (1)

C'est quand quelqu'un t'oblige à faire confiance à un tiers qu'il faut aller lui chier sur son bureau.

Lire la suite

mardi 27 septembre 2011

Quelques pistes pour une sauvegarde répartie (1)

Ou comment mettre toutes tes saloperies sur les PCs des autres pour être peinard…

Lire la suite

samedi 24 septembre 2011

Multiples BSSID avec hostapd

« La doc, c'est mal »

Les développeurs d'OpenBSD

Lire la suite

vendredi 2 septembre 2011

Projet du week-end : monte ton propre chromebook mais avec des poils

Une clé USB, un vieux netbook, un réseau Wi-Fi et deux litres de Coca. Voyons comment ces différents éléments peuvent interagir ensemble…

Lire la suite

- page 1 de 3